Le Secrétaire Général du MEMC salue les performances de l’ABER

Monsieur Souleymane KONATE, Secrétaire Général (SG) du Ministère de l’Energie, des Mines et des Carrières a fait une immersion, ce mercredi 26 mai 2021, au sein de l’Agence Burkinabè de l’Electrification Rurale (ABER). Accompagné par une délégation composée de différentes directions du département, le SG a voulu toucher du doigt les réalités de l’agence.

L’Agence Burkinabè de l’Electrification Rurale (ABER) est la première structure rattachée du Ministère de l’Energie, des Mines et des Carrières, à recevoir, ce mercredi 26 mai 2021, la visite de Monsieur le Secrétaire Général, Souleymane KONATE. Cette sortie du Secrétaire Général à l’allure d’une visite de courtoisie était surtout une visite de travail.

Elle a permis au SG et à sa délégation d’échanger avec le Directeur Général de l’agence, Monsieur Ismaël Somlawendé NACOULMA et ses collaborateurs sur des questions essentielles liées au fonctionnement de l’agence.

Monsieur KONATE, dès l’entame de son propos, a salué le bond formidable enregistré dans le domaine de l’électrification rurale ces dernières années. De 3% en 2015, le Burkina Faso a pu rehausser en cinq (5) ans, le taux d’électrification à 25% grâce à la volonté politique mais aussi grâce aux dynamisme déployé par l’ABER et tous les acteurs du domaine.

Monsieur Souleymane KONATE (à droite), Secrétaire Général du MEMC et (à droite) Monsieur Ismaël Somlawendé NACOULMA, Directeur Général de l’ABER.

C’est cet élan, ce savoir-faire démontré que le Secrétaire Général entend booster afin que tous les indicateurs restent au vert à l’ABER et dans toutes les structures du Ministère.

En lien avec les missions assignées au département, Monsieur KONATE a exhorté le Directeur Général de l’ABER et l’ensemble de ses collaborateurs à redoubler d’efforts pour la réussite éclatante du contrat d’objectif.

Ismaël NACOULMA l’a rassuré en retour en marquant sa disponibilité à accompagner le secteur en vue d’apporter des solutions adaptées aux attentes des populations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici